Un après-midi à Waterloo

Qui ne connait pas l’histoire de la bataille de Waterloo perdue par Napoléon 1er en 1815?
Cette défaite contre le duc de Wellington a eu pour effet de redessiner entièrement la carte de l’Europe Occidentale.
Je vous rassure, je ne vais pas vous faire un cours d’histoire… Juste vous présenter le joli site de le « Butte du Lion » et de ses petits musées situés aux alentours.

Situé à un jet de pierre de Bruxelles (environ 20km) se dresse la petite ville de Waterloo et son célèbre lion.
La butte a une hauteur de 43 mètres. Elle entoure une colonne en maçonnerie partant du sol ferme et supportant en son sommet un socle de pierre surmonté d’un lion de fonte de fer regardant vers la France. Le lion avec la patte sur un boulet est l’emblème des Hollandais et a été fondu aux usines Cockerill à Liège. Il a une hauteur de 4,45 mètres et pèse 28 tonnes. En 1863, un escalier de 226 marches fut même ajouté. Attention si vous êtes cardiaque, l’ascension est très éprouvante mais le panorama final est splendide.

La Butte du Lion et son escalier interminable

 La plaine autour de la butte est un vaste champ de fosse commune (plus 30 000 soldats y ont perdu la vie et sont « enterrés » au pied du Lion. Ce qui explique qu’aucune habitation ne pointe le bout de son nez.

Petite anecdote, le Lion tourne sa gueule vers la France vaincue pour la narguer. Sa patte est posée sur un boulet de canon pour figurer la paix de l’Europe suite à la défaite de Napoléon 1er.

Le Lion qui nargue la France

Quelques petits musées retraçant l’histoire de la bataille vous attendent en bas.
Profitez du musée de cire, du dernier QG de Napoléon.
Au centre de Waterloo, le musée Wellington qui fut le quartier général du duc de Wellington. La bataille y est retracée dans le détail, une magnifique collection d’uniforme s’y trouve, une petite perle somme.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge