Vila Nova de Gaia {Porto}

La Vila Nova de Gaia, née de la fusion de la Vila Nova et de la Vila Gaia en 1834, fait face à Porto.
Elle est située sur la rive la moins ensoleillée du Douro ce qui explique que les caves à vin de Porto y ont élu domicile.

La Vila Nova de Gaia offre une vue imprenable sur la ville de Porto avec au premier plan les Rabelos.

Vue depuis la Vila Nova de Gaia sur le quartier de la Ribeira

La commune de Vila Nova de Gaia est reliée à Porto par six ponts qui constituent tous une prouesse technologique pour leurs époques de construction. Ces ponts sont désormais indissociable du paysage.

Le pont Dom-Luis I (le plus célèbre), vue depuis la Vila Nova de Gaia

Le plus célèbre de ses ponts est le pont Dom-Luis I construit en 1886 et classé monument national en 1982. Construit en fer forgé, il possède l’un des plus grands arc de ce genre au monde et a deux tabliers (niveaux). Du niveau inférieur, il n’est pas rare de voir les enfants de la région sauter jusque dans le fleuve (impressionnant et dangereux à la fois), du niveau supérieur profité d’un point de vue hors norme sur le Douro et ses deux rives.

Les enfants du coin plongent dans le Douro depuis le tablier inférieur du pont Dom-Luis I

C’est également dans cette commune que les chais ou caves de Porto sont visitables.
Pas de panique, il y a du choix! Parmi la soixantaine de maisons que compte ce quartier, seize enseignes (célèbres et prestigieuses) proposent des visites de leurs caves et des dégustations de leurs vins.

Promenade avec tous les noms des cavistes de la rive
et vue sur le monastère qui surplombe la ville

Les Rabelos des différentes caves

Le prix des visites varie de 5€ (visite guidée des caves avec deux dégustations) à 9€ (visite guidée de plusieurs caves d’un même groupe avec dégustation).

Certaines enseignes proposent des visites gratuites mais elles sont nettement moins instructives et impressionnantes (je vous les déconseille).

Depuis cette rive, vous pouvez emprunté le téléphérique de Porto. Il vous conduit de la route principale située sur la rive devant Sandeman au monastère situé au niveau du plateau haut du Dom-Luis.

Le téléphérique de la ville

Il s’agit plus d’un attrape touriste que d’une réelle attraction à faire. Néanmoins, vu comment la ville est escarpée, ça m’a fait du bien de m’asseoir les quelques minutes qu’on duré l’ascension et de profité de la vue sur la Ribeira.
Tarif d’un aller-retour 5€ (la visite du monastère et une dégustation de Porto sont incluses dans le prix).

Je vous conseille vivement la visite du monastère Serra do Pilar,  aujourd’hui occupé par l’armée portugaise,  qui était un ancien couvent construit entre le XVIe et le XVIIe siècle.
A noter que l’église a une forme circulaire unique au Portugal.
Ce monastère surplombe la ville offrant un superbe panorama (après avoir gravi 150 marches escorté par un beau militaire -si vous avez de la chance-).

L’architecture particulière du monastère Serra do Pilar
Une des icônes de Porto et son autel de feuilles d’or

Panorama depuis le monastère sur la Ribeira

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge