Laissons-nous porter par le Douro

Lors de ma première journée à Porto, je me suis laissée tenter par une petite croisière sur le Douro.
C’est une très chouette façon de découvrir la ville autrement.
La promenade sur l’eau dure 50min et permet de voir les six principaux ponts de la ville dont le fameux Pont Dom-Luis.

Cette croisière revient à 10€. Si elle vous tente, vous ne risquez pas de la râter… Tant on vous accoste pour la faire. Véritable attrape-touriste mais là, j’avais envie de me laisser porter par le Douro dans un de leurs bateaux typiques appelé Rabelo.

Les explications sur les différents ponts et monuments devant lesquels nous sommes passés sont relativement succinctes mais permettent de situer les différents quartiers, époques et histoires qui les relient entre-eux.

  • Le pont Dom-Luis I : construit en 1886, qui est le symbole de Porto et qui fait partie du patrimoine mondial depuis 1982
Le pont Dom-Luis I
  • Le pont ferroviaire Maria Pia : construit par Gustave Eiffel, qui est le plus élégant avec son arche unique de 350 m de portée

Au premier plan le pont Maria Pia, au second plan, le pont de l’Ifant
  • Le pont routier d’Arrabida : lancé en 1963, qui franchit le Douro en une seule arche de béton armé d’environ 270 m, ce qui en fait un des plus long pont du monde

Le pont de l’Arrabida, dernier pont de la ville avant la mer
  • Le pont Sao Joao : construit en béton en 1991 en forme de Pi avec une portée centrale de 250m ce qui constitue un record mondial pour les ponts de ce style

Pont Sao Joao
  • Le pont de Freixo : pont autoroutier de 8 bandes qui a permis à la ville de se désengorgée de ses voitures. Idéal pour atteindre Lisbonne

Pont Freixo, crédit photo @ Oporto Tourism
  • Le pont de l’Ifant : inauguré en 2003, il mesure 371m de long, il est considéré comme l’un des plus joli pont de sa catégorie au monde
Pont de l’Ifant

Il s’agit d’une chouette façon de visiter la ville, j’ai bien apprécié la brise offerte par le vent. Elle était bienvenue vu le soleil de plomb qu’on avait sur la tête et les épaules et les 30° qui entourait la ville.
Les explications sont parfois sommaire mais étaient données en français (ainsi qu’en anglais, portugais et espagnol).

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge