Village troglodytique de la Roque Saint-Christophe

Situé à mi-chemin entre les Eyzies et Montignac, dans l’un des plus beaux paysages du Périgord, s’élève en à pic sur la Vézère, l’énorme falaise de la Roque Saint-Christophe.

L’ancienneté de son occupation par les hommes en fait un des lieux où l’on trouve le plus de vestiges liés à la préhistoire. Au delà de cela, la Vallée Vézère (Lascaux, les Eyzies) regroupe un ensemble d’attraits touristiques : paysages, patrimoine, gastronomie… – See more at: http://www.lascaux-dordogne.com/fr/la-vallee-de-la-vezere#sthash.fpGxV7aw.dpuf

Ces cavités naturelles ont été occupées par l’homme à la Préhistoire (en l’an -55 000) puis ensuite modifiées pour devenir un fort et une cité au Moyen-Âge jusqu’au début de la Renaissance.

Vue sur la terrasse aérienne quatre-vingt mètres plus haut

Au cœur de la vallée de la Vézère, classée Patrimoine de l’Humanité par l’UNESCO, entre la capitale mondiale de la Préhistoire et la Grotte de Lascaux, sur la commune de Peyzac-le-Moustier.

Qu’est-ce que la Roque Saint-Christophe a de particulier?
Un mur de calcaire long d’un kilomètre et haut de quatre-vingt mètres sans cesse balayé par la rivière et le gel s’est vu creusé de nombreux abris sous roche et terrasses aériennes. Ce qui confère à ce site troglodytique son caractère exceptionnel de grandeur. Il se dit même qu’il s’agit du plus grand ensemble troglodytique d’Europe!
Nous avons été chanceux de ne l’avoir que pour nous ce jour de printemps-là.

Il est vrai que ce site est remarquable, ne serait-ce que par la durée de son occupation, à flanc de falaise. Panorama d’exception assuré!
Imaginez, la falaise fut habitée par l’homme de Néandertal jusqu’en 1588, date à laquelle Henri III décida de son démantèlement.
Les cousins Cro-Magnon, et ceux du Moyen Âge aménagèrent l’endroit.
Au plus gros de l’occupation, on comptait jusqu’à 800 personnes dans ces creux de pierre.

Il y avait, comme dans toute société, un ordre de grandeur empirique : les plus pauvres au bas de la falaise (soit les paysans, manouvriers, etc.), les commerçants au milieu et le seigneur au sommet (comme toujours…).

Reproduction de la cité lors de son habitation au Moyen-Âge

Le clou du spectacle reste la terrasse longue de 400 m, avec sa rue au fond de la paroi.

Terrasse très impressionnante

Je vous laisse avec d’autres photos de l’endroit.

Reproduction de l’ingénieux système pour récupérer les marchandises venant d’en-bas

Depuis cette grotte, situé à plusieurs centaines de mètres, le guetteur surveillait l’approche d’ennemis
Avertissant, la cité par des signaux de feu.

Voyage réalisé en avril 2012.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge