« Retour à Little Wing » de Nickolas Butler

A l’occasion des « Matchs de la rentrée littéraire 2014 » organisé par PriceMinister, j’ai eu la joie de découvrir dans ma boite aux lettres début novembre le livre « Retour à Little Wing » de Nickolas Butler paru aux éditions Autrement, août 2014.

Il s’agit  du premier ouvrage de cet auteur américain qui signe, pour moi, une réelle surprise pour cette rentrée littéraire 2014.

L’histoire en quelques mots :
Butler nous emmène à Little Wing, une petite bourgade agricole au cœur du Wisconsin.
Hank, Lee, Kip et Ronny y ont grandi, inséparables avant que l’âge adulte les disperse. 

Dix ans plus tard, le mariage de l’un d’eux les réunit. 
Kip, l’ex-trader arrogant qui a fait fortune à Chicago et revient au bercail avec l’idée de transformer la vieille fabrique désaffectée en restaurant. 
Hank, le fermier qui n’est jamais parti, et qui s’est marié à Beth, son amour de jeunesse. 
Ronny, un ex-champion de rodéo aux rêves brisés par un accident. 
Et Lee, dit « Corvus », une rock star, qui parcourt le monde mais qui revient puiser son énergie au milieu des champs de maïs de la région : « Quand je n’avais nulle part d’autre où aller, je revenais ici. (…) Il n’y avait rien où dépenser de l’argent, personne à impressionner« .

Ce que j’en ai pensé :
Nickolas Butler m’a séduite avec son premier ouvrage choral dédié à l’amitié et le Midwest. 
Écrit sur le mode de la tendresse, de la drôlerie avec beaucoup de sensibilité qui fait ressortir de la nostalgie.
Le lecteur est témoin d’une véritable tranche de vie d’une bande de potes dont on a envie de faire partie.
L’écriture est fluide et empreinte de justesse le tout au service de personnages singuliers et attachants.
Butler donne, une fois n’est pas coutume, principalement la parole aux hommes, à leurs doutes et laisse place à leurs sentiments rarement exprimés.
Personne n’est aussi lisse qu’il veut bien le laisser paraître, pas de bon, ni de méchant. Juste des hommes et femmes avec leurs défauts, leurs qualités, leurs fautes, leurs regrets.

Il y a bien longtemps que je n’avais pas ressenti une telle émotion à la lecture d’un roman!

… Maintenant que je l’ai lu et critiqué (bah oui, à la base c’est la raison pour laquelle je me suis plongée dans ce livre), je vais l’envoyer voyager vers sa prochaine destination où j’espère qu’il sera accueilli avec autant d’enthousiasme que fut le mien…

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge