Gand et son beffroi

Le centre historique de Gand trouve au son centre son magnifique beffroi.
Datant du XIVe, il s’agit de la tour centrale de la célèbre enfilade de tours comprenant la cathédrale Saint-Bavon et l’église Saint-Nicolas.

Le beffroi entouré des halles et de la cathédrale Saint-Bavon
(malheureusement en restauration)

Face à la cathédrale Saint-Bavon (actuellement en restauration), le Beffroi se dresse vers le ciel.
Au sommet de la majestueuse tour de guet, le dragon veille sur les habitants de la ville et sur les libertés, que la ville reçut en 1180.
Le beffroi est donc le fier symbole de l’indépendance de la ville. Cet édifice abrite encore et toujours les privilèges reçus par la ville.

Le beffroi vue depuis le mammelokker
Vue médiévale sur le beffroi

Du haut de sa tour de 95m de haut, le dragon préside aux destinés de la ville depuis 1380. Jadis ce dragon crachait du feu pour protéger ses habitants.
La réplique du dragon qui trône pour le moment, est le troisième exemplaire de la statue en cuivre de 400 kilos, toutes les copies du dragon original de 1377 sont à admirer dans la salle des guetteurs au niveau 1 de la tour.

Le dragon, emblême de la ville

Avec le développement des villes, le rôle des cloches devient de plus en plus important. Elle régissaient les différents temps de la journée (lever du soleil et du couvre-feu, heures de travail et de repos puis heure du coucher du soleil et de la reprise du couvre-feu).
Avant l’apparition de l’horloge, elles étaient donc l’unique repère en terme de temps.
La cloche principale de la tour fut nommée « Roeland ».
A l’heure actuelle, c’est une réplique de la cloche originale qui est installée dans le beffroi aux côtés de toute une collection de cloche de toute taille qui forme un carillon.
Ces cloches sont a observé au niveau 2.

Reproduction de la cloche Roeland
Reproduction de la cloche Roeland

La cloche originale a été brisée en 1914, puis retirée du beffroi. Elle pend désormais, restaurée, au pied de l’Eglise Saint-Nicolas face à sa première demeure.

Eglise Saint-Nicolas et la cloche Roeland dans son siège

Quand on monte tout en haut du beffroi (95m de haut quand même), on peut observer Gand depuis ses hauteurs comme au temps des guetteurs. La plus belle vue est celle que le beffroi nous offre sur l’église Saint-Nicolas.

Panorama sur l’Eglise Saint-Nicolas depuis les 95m de haut du beffroi

Cette visite est très instructive. Dommage qu’il faisait si gris et si froid… Malgré cet inconvénient, je conseille vivement cette excursion dans le temps et l’histoire. J’y retournerai en été pour avoir de belles photos plus lumineuses et plus fleuries.

Prix pour l’entrée du beffroi : 6€/adulte

 

Voyage effectué en janvier 2015

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge