L’île Saronique d’Hydra

Il y a de nombreuses années, je me suis rendue sur Hydra. C’était lors d’un voyage scolaire… Je vous ai dit que ça datait! Pourtant, je me souviens encore de l’ambiance de douce tranquillité qui y régnait.

Une église sur la plage
Une église sur la plage

Située à quelques kilomètres de la Grèce continentale (région Attique), Hydra fait partie des îles Saroniques. Aride, escarpée, montagneuse et rocailleuse, elle fait rêver artistes et touristes. Ancien repaire de corsaires, Hydra est devenue une station balnéaire à la mode quelque peu chic. On la compare souvent à Capri ou Saint-Tropez.

La ville d'Hydra côté campagne Crédit photo @Laurent Fabre pour le Figaro Magazine
La ville d’Hydra côté campagne
Crédit photo @Laurent Fabre pour le Figaro Magazine

Ni voiture, ni scooter sur l’île, tout le monde s’y déplace à dos d’âne ou de mule, à travers les ruelles séparant les maisons de pierres blanchies à la chaux, un œil sur le bleu de la Méditerranée. Ce n’est pas seulement l’absence de pollution qui m’a transportée, non, c’est surtout le silence qui nous étreint (que c’est agréable de n’entendre que le son de la vie) et un rythme de vie très paisible.

Le seul moyen de transport de l'île
Le seul moyen de transport de l’île

Aux heures les plus chaudes, je vous conseille d’emprunter un bateau-taxi (ou de chausser de bonnes chaussures) pour vous rendre sur l’une des nombreuses plages isolées de l’île. Une manière fort sympathique de quitter la horde de touriste qui débarque en masse au port de Mandraki rendant le port plus fréquenté que des halls en temps de soldes.

Toute la vie d’Hydra se concentre sur son port même en période creuse, tandis que le labyrinthe des ruelles remplies de bougainvillées et de jasmin invitent à flâner sans discontinuer.

Tandis qu’à nos pieds, les toits de la ville dégringolent en cascade jusqu’à la mer. Hydra fascine par sa lumière, son port bijou et ses sentiers qui sillonnent une garrigue escarpée où surplombent une mer d’un bleu bouleversant, envoûtant. Rien ne vient abîmer le regard. Au point que la beauté de l’île rejaillit sur ceux qui la contemplent.

Vue depuis les hauteurs de l'île Crédit photo @Laurent Fabre pour Figaro Magazine
Vue depuis les hauteurs de l’île
Crédit photo @Laurent Fabre pour Figaro Magazine

Comme ses cousines Pserimos, Kos, Nisyros, Hydra est une île sans eau et infertile où le salut de ses habitants vient de la mer: ici, ils deviendront de formidables pirates et marins (ces habitants commerçaient jusqu’aux Amériques).

Mon meilleur souvenir? Avoir dégusté un soir une délicieuse moussaka au poulpe avec une vue somptueuse sur les eaux turquoises de la mer venant se casser sur les rochers.

Voyage effectué en avril 2004

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge